Petite Fleur des Champs – Héroïne au coeur pur

Une héroïne au coeur pur dans un monde d’aventures et de magie.

C’est par ces mots que l’on pourrait définir Petite Fleur des Champs.

Mais d’abord, présentons-la en quelques mots.

Il s’agit d’une jeune Indienne de la tribu des Inikawas, et personnage principal du roman « Petite Fleur des Champs et La Pierre de Soleil ».

L’histoire débute alors qu’elle vient tout juste de fêter ses douze printemps.

Une véritable héroïne.

C’est une héroïne dans le sens le plus noble du terme, à savoir une personnalité dotée d’un courage exceptionnel et profondément éprise de justice.

A sa naissance, elle était si jolie et son teint si semblable aux pétales des petites fleurs poussant librement dans les champs qu’à la cérémonie du nom, on l’appela « Petite Fleur des Champs ».

Adresse et courage.

Son adresse est peu commune. Au tir à l’arc autant que dans les arts de la chasse, elle rivalise avec les garçons les plus adroits de sa tribu. Malheureusement, et à son grand dam, le fait d’être une fille la contraint aux travaux dévolus traditionnellement aux femmes, alors qu’elle rêve de courir dans la prairie et de participer aux campagnes de chasse.

Ses yeux ont la couleur de la nuit et ses longs cheveux très bruns lui tombent sagement sur la taille, car maintenus au front par un bandeau aux couleurs de sa tribu. Ses joues rappellent la transparence et l’éclat lumineux de l’opale.

Son regard vif discerne la moindre singularité et analyse avec une certitude les faits les plus ténus du monde qui l’entoure.

La plus douée de sa tribu.

C’est la plus douée de la jeune génération des Inikawas.

Elle a tout appris du savoir de son peuple avec une aisance remarquable qui fait l’admiration des siens. Aucun autre enfant n’a atteint le degré de perfection qu’elle développe dans les arts enseignés par les Anciens.

Elle sait se servir de chaque détail de la nature pour s’orienter – la position des étoiles, l’inclinaison des arbres et même la direction du vent quand la nuit est trop sombre.

Les Anciens rapportent qu’elle se déplace plus silencieusement que ne l’a jamais fait aucun d’entre eux, que même le frôlement d’une brise d’été sur la joue est plus bruyant que ses pas lorsqu’ils se posent sur le sol.

Une héroïne éprise de justice.

Elle est si fervente d’équité et de justice qu’elle offre spontanément son aide à ceux dans la détresse ou victime d’un tort.

Et s’il faut affronter les adversités les plus grandes, elle n’hésitera pas un instant. Son sens inné de la Justice la poussant à agir de façon presque instinctive.

Quel est son univers ?

Son univers c’est la prairie, cette immense étendue herbeuse dans les plaines d’un vaste continent qu’on appellera plus tard les « Etats-Unis ».

Plus tard, une éternité plus tard. Car ses aventures se déroulent au temps des premiers Indiens d’Amérique.

D’où vient-elle ?

Quelles sont ses origines ?

Les premiers Inikawas (sa tribu) se sont installé dans ce pays sauvage plusieurs générations avant sa naissance. Ceci après avoir fui la tyrannie du royaume d’Atlantide (alors sous la coupe d’une autorité de fer).

Ici, dans ces contrées ignorées des Grands d’Atlantide, ils ont acquis une connaissance de la nature plus précieuse qu’aucun autre savoir.

Si la nature sauvage ne se montre jamais avare de dangers, ce ne sont pourtant pas les crotales ou les bisons qui représentent les plus grands d’entre eux.

Il est d’autres prédateurs plus avides que des vautours affamés.

Petite Fleur des Champs devra user de tous ses talents pour les affronter et en venir à bout.

Autres informations.

Pour en savoir davantage sur ce roman, cliquez sur : « La Pierre de Soleil » .

Note. Les aventures de Petite Fleurs des Champs sont racontées dans une série de romans d’aventures et de magie (de fantasy).  A ce jour, trois romans ont été publiés :

  • La Pierre de Soleil.
  • La Perle de Lune.
  • Le Cristal de Lumière.

Pour découvrir d’autres personnages aussi extraordinaires, nous vous conseillons la page suivante, cliquez sur : « Héroïne » .