Les Hortours- roman d’aventures

Les Hortours, dans l’enfer de la jungle.

Roman d’aventures et de science-fiction dans lequel le héros affronte les fauves de la jungle avant ceux de la technologie et du pouvoir.

Age du public : Pour les plus de 15 ans.

Auteur : Patrick Huet.

Livre Les Hortours dans l'enfer de la jungle, de  Patrick HuetEntre faim et fauves.

Par une nuit terrible, une troupe de fauves a décimé la tribu de Vaaxor. Depuis, il erre dans la jungle – entre la faim qui le tenaille et les fauves toujours à l’affût de la moindre proie.

Si les tigres s’aventurent parfois le sous-bois et le prennent en chasse, ce ne sont pas les prédateurs les plus féroces.

Les Xortils, ces gorilles géants aux muscles plus durs que du béton, se précipitent sur quiconque se hasarde sur leur territoire et les déchirent ou les écrasent sous l’étau de leurs bras.

Obligé de fuir sa hutte, après les tigres et les Xortils, Vaaxor trouve refuge en une caverne qui recèle d’autres périls. Seuls quelques instants de sommeil glanés ici ou là lui apportent un bref répit.

Sa vie n’était que lutte, sans aucun avenir sinon survivre un jour de plus, jusqu’à cet incident où tout chavira.

Une nuit, lors d’un rêve, une fille d’une beauté remarquable lui apparaît. Secoué par son appel à l’aide, il n’a plus désormais qu’un but – la retrouver.

Les rebelles de la Tour.

Il ignore encore qu’elle s’appelle Lahiline – l’enfant-déesse des Hortours – ceux qui ont refusé la dictature de la Tour.

Cette tour gigantesque de 5 km de haut sur 50 km² de surface regroupe toute une civilisation autrefois libre, mais désormais régie par Elarac et sa milice

Les fauves de la Tour.

Ainsi que le découvrira Vaaxor, les fauves de la jungle ne sont pas les seuls prédateurs. Il en est d’autres tout aussi redoutables qui possèdent l’usage de la parole et de la technologie.

Informations sur ce roman.

Ce roman se présente sous forme de livre papier et sous forme de livre numérique (ebook), en voici les caractéristiques.

* Livre papier :

180 pages, format : 14 cm x 21 cm.

16 euros si retrait sur place.

18 euros si commande par correspondance (2 euros de port).

Disponible auprès de l’auteur Patrick Huet au : 73, rue Duquesne 69006 Lyon.

* Livre ebook : 2,68 euros

(ou $ 2,99 pour nos amis des USA).

Où trouver ce ebook ?

Vous pouvez le télécharger soit chez Amazon en cliquant sur « les Hortours« , soit chez Smashwords en cliquant sur « Aventure« .

Vous trouverez également sur des plateformes comme celle d’Apple, etc.

Présentation détaillée du roman.

Les Hortours : une fresque d’aventures se déroulant sur fond de technologie avancée et d’une civilisation à l’agonie. Loin dans le passé, sur une planète indéterminée.

Lieu principal : Une Tour gigantesque de 2 000 étages, 5 km de hauteur. Sa base couvre une surface égale à celle d’une ville (50 km²). Surface au sommet : 10 km². Sa forme : arrondie pour laisser moins de prise au vent.

– Ses habitants vivent en autarcie. À l’intérieur de l’immeuble : des salles immenses pour la culture de végétaux, la fabrication de viandes à partir de protéines.

– La tour est interdite à toute personne venant de l’extérieur.

– Elle se trouve dans une plaine et représente le dernier bastion d’une ancienne civilisation sur une planète arriérée où de rares tribus survivent encore dans les forêts à l’état sauvage.

– La tour a été construite dans un lointain passé par une civilisation florissante qui s’est peu à peu coupée de la vie extérieure.

– La tour est dirigée par un chef unique, un dictateur tout puissant, qui fait régner sa loi de deux façons : A) Militaire. B) Scientifique, grâce à un groupe de savants, les seuls à savoir encore utiliser et réparer les machines de la tour, et qui savent surtout fabriquer une drogue empêchant les habitants de se révolter. Ils détiennent aussi le secret d’un l’Élixir de longue vie qui permet au dictateur de vivre indéfiniment. Cela fait déjà 950 ans qu’il a pris le pouvoir, alors que la tour fonctionnait très bien. Malheureusement, comme il a réduit les habitants en esclavage et qu’il a éliminé la plupart des scientifiques, la Tour se délabre de plus en plus. Beaucoup d’endroits ne sont plus accessibles : planchers effondrés, ascenseurs en panne et jamais réparés, etc.

– Le toit n’est plus accessible depuis 50 ans. Autrefois, un zoo y avait été installé. On suppose que les animaux sont tous morts de faim.

– De l’extérieur, la Tour est impénétrable à cause des gardiens et des dispositifs de sécurité.

– À l’extérieur, hormis la plaine, on trouve de vastes forêts, des tribus sauvages, des fauves et de nombreux prédateurs sanguinaires.

Personnages principaux du roman.

a) Le clan des réfugiés : Ils ont fui la dictature de la Tour. Leur nom : Les Hortours ! Ceux qui vivent hors de la tour. Ils se sont réfugiés sur le toit de la Tour (10 km²) et occupent l’ancien zoo. Le service de police du dictateur les cherche depuis des dizaines d’années, mais n’a jamais pu les retrouver. En effet, les cinq derniers étages étant effondrés depuis plus de cinquante ans, le toit est inaccessible. D’ailleurs, personne ne va dans cette zone remplie de décombres.

b) Lahiline : Elle est née chez les Hortours. Les réfugiés la considèrent comme une enfant-déesse. Elle possède le pouvoir de faire pousser les plantes à même la pierre. En quelques minutes, elle en accélère la croissance d’une simple graine pour la conduire à une taille d’arbre géant. Depuis sa naissance, les réfugiés mangent à leur faim. Le jour de ses 15 ans, comme le veut la coutume, à la suite d’une cérémonie, elle devra choisir celui qui sera son mari. Les Nuptiales auront lieux deux jours après le rêve de Vaaxor.

c) Vaaxor : dernier survivant d’une tribu décimée par des fauves. Il vit dans la jungle, loin de la tour. Une nuit, lors d’un rêve, il reçoit un appel, survole la Tour (en rêve), aperçoit brièvement une fille en danger et… se réveille en sursaut. Les détails de son rêve s’estompent au fil des heures, il ne se souvient que de cette grande Tour, d’un appel à l’aide pressant et, très vaguement, d’une présence féminine aux longs cheveux chatoyants. Malgré tout, sa décision est prise, il trouvera cette Tour et cherchera d’où vient cet appel.

d) Élarac : Dictateur de la Tour, chef suprême de ses habitants depuis 950 ans. Il a pris le pouvoir à la suite d’un complot fomenté avec la guilde des savants. Une fois en place, il a monté son propre service de police (la Garde Noire) et s’est débarrassé des scientifiques pour conserver le pouvoir pour lui seul. Il garde une poignée de scientifiques pour le fonctionnement minimal de la Tour, en résoudre les problèmes techniques, et surtout pour la fabrication de l’Élixir de vie.

e) La Garde Noire : Police chargée d’imposer les ordres du dictateur. Seuls les chefs d’escadrons disposent d’armes lasers. Les savants capables de les fabriquer, de les réparer et de les entretenir ont été exécutés 300 ans plus tôt par Élarac. Peu à peu, les batteries des lasers s’épuisent et ils cessent de fonctionner. Il n’en reste que quelques dizaines en état de marche (pour les chefs). Le policier de base se sert d’armes blanches, de sabres.

f) La guilde des savants : À son insu, elle a aidé Élarac à prendre le pouvoir. Son but originel était d’imposer, au profit exclusif des savants, une dictature basée sur une drogue capable d’anéantir la volonté et de rendre sa victime obéissante. Élarac s’est montré plus sournois qu’eux. Il a gardé les drogues et fait éliminer presque tous les savants. Les derniers encore vivants sont surveillés par la Garde Noire. Ils ne sont pas libres de leurs gestes et sont consignés à résidence dans un secteur de la tour qu’il leur est interdit de franchir. Ils ont en charge la fabrication des drogues destinées au servage des habitants de la Tour et fournissent l’Élixir de longue vie à Élarac. Toutefois, pour éviter une traîtrise de leur part, Élarac leur donne tout le confort qu’ils veulent et des esclaves féminins à volonté. Leur intérêt rejoint ainsi celui du dictateur.

h) Samra : leader des savants, il détient le secret de fabrication de l’Élixir de vie. Veut se débarrasser d’Élarac et prendre le pouvoir

i) Le Xac : un Xac est un fauve, plus grand qu’un tigre. Extrêmement féroce, il n’abandonne jamais la poursuite d’une proie. Il suivra la piste de Vaaxor jusque dans la Tour.

j) Les chachiuas : chauves-souris vampires tapies dans les coins sombres de la Tour.